5 bonnes raisons de passer au naturel

 

Intégrer plus de produits naturels dans notre vie, ça devient aujourd’hui évident, sans que l’on sache vraiment pourquoi. Pour l’environnement, pour les autres ou pour soi-même ? Toutes les raisons sont bonnes. Citons-en quelques unes.

1. Le respect de son corps

Le corps humain a besoin de très peu de choses pour bien se porter. La plupart des produits cosmétiques que nous utilisons sont soit inutiles, soit agressifs pour notre peau.

Dans la nature, nous pouvons trouver des produits bruts qui suffisent à prendre soin de son corps et le mettre en valeur. Les huiles végétales fournissent des acides gras qui renforcent la structure de la peau, lui permettant ainsi de rester nourrie et hydratée. Les cires végétales et animales créent un film sur la peau, la protégeant des agressions extérieures, telles que le froid et le vent. Les argiles nettoient notre corps en absorbant ses impuretés tout en lui apportant les minéraux dont il a besoin. Les huiles essentielles nous permettent de nous protéger des infections et de réguler certains mécanismes de notre corps. Et ce ne sont que quelques exemples.

Les produits formulés ont un objectif marketing : nous rendre accro à une texture, une odeur, une sensation éphémère sur la peau. Ils nous poussent à consommer toujours plus sans pour autant nous apporter de vrais bienfaits dermatologiques. Les produits naturels bruts répondent beaucoup mieux à nos besoins. Et s’ils ne sont pas adaptés, comme cela arrive parfois, il nous suffit de chercher quelque chose d’autre qui nous correspond mieux dans la palette très variée que la nature nous offre.

Choisir les produits naturels, c’est tout d’abord prendre soin de soi de manière durable et profonde.

2. Les économies

Les produits naturels bruts ont un avantage de taille : ils coûtent peu cher. Certes, certaines plantes sont rares et précieuses et leurs extraits sont par conséquent coûteux. Ces plantes-là, comme le bois de rose par exemple, sont malheureusement bien souvent menacées et nous vous déconseillons d’utiliser leurs extraits. Mais la plupart des produits naturels sont très abordables et vous permettent de réaliser une floppée de recettes et de soins différents.

Dans le prix d’un produit conventionnel, on paye en majeure partie la formulation, le marketing et le packaging. Quand on s’en abroge, les prix sont tirés vers le bas. De nombreux actifs sont même déjà présents dans votre cuisine. Une simple huile vierge de tournesol ou de colza peut très bien faire office de soin pour la peau ou de base pour un mélange d’huiles essentielles.

De plus, les produits naturels répondent aux besoins fondamentaux du corps. Ils lui permettent de s’auto-réguler et vous incitent donc à consommer moins. Vous pouvez acheter peu de produits, qui coûtent peu cher, et les conserver longtemps.

3. La créativité

La formulation est un art ! Créer des produits cosmétique n’est pas une passion pour tous mais elle peut le devenir. En s’initiant à la cosmétique naturelle, on apprend beaucoup sur les plantes et les possibilités qu’elles offrent. Et l’expérimentation est plaisante …

Faire une crème, c’est en fait comme faire une mayonnaise : lier un liquide gras avec un liquide aqueux grâce à un émulsifiant (le jaune d’œuf de la mayo). La texture ne vous plaît pas ? Vous pouvez optez pour une chantilly. L’odeur non plus ? Ajoutez les huiles essentielles. Elles ne sont pas adaptées à votre condition ? Essayez donc les hydrolats.

Les possibilités de création cosmétiques sont infinies. Qui aime la cuisine ne pourra qu’apprécier réaliser des tambouilles de produits naturels. Laissez parler vos sens et découvrez tout ce qui vous est possible de faire. Vos produits seront uniques, vous ressembleront et chacun d’entre eux aura sa petite histoire.

4. La transparence

Les produits formulés sont composés d’innombrables ingrédients ce qui rend impossible une traçabilité totale. Souvent, les composants sont non biodégradables ; leur processus d’obtention a causé des dommages à l’environnement ; les producteurs des matières premières naturelles qu’ils contiennent ont été très peu rémunérés. Tout cela se perd dans une liste INCI écrite en caractère 5 et il devient difficile d’y voir clair. On se fie alors à des labels bios pas forcément très éthiques. On continue d’enrichir des entreprises quasi-monopolistiques qui payent chaque année moins d’impôts (forcément, elles ont eu un crédit d’impôt parce qu’elles font du bio). Et pourtant, en tant que consommateurs, nous avons un réel pouvoir sur l’économie mondiale.

Les produits naturels bruts sont au contraire très transparents : ils contiennent (de préférence) un seul ingrédient dans la liste INCI. La simplicité de leur formulation rend la traçabilité plus facile. On sait qui a en charge la production et qui a en charge la commercialisation. En privilégiant les petites entreprises et en creusant un peu, on peut connaître les conditions dans lesquelles tout cela s’est déroulé. En choisissant ces produits, on peut facilement soutenir les petits artisans et producteurs qui traitent le produit et le consommateur avec respect.

5. L’écologie

Quand on parle de produits naturels, on pense souvent écologie. Pourtant, l’amalgame est trop vite fait et c’est pourquoi je fais apparaître cette raison en dernier. Les produits naturels ne sont pas systématiquement écologiques.

Les huiles essentielles jetées dans la nature peuvent dérégler les écosystèmes. Comme mentionné plus tôt, certaines plantes sont menacées et leur exploitation à des fins cosmétiques pourrait causer leur extinction. La surproduction de plantes « faciles » comme le palmier à huile ou le bambou a un impact terrible sur la biodiversité.

La nature n’est pas simple et la cosmétique naturelle nous force à nous poser de nombreuses questions sur nos modes de consommation. Cela ne signifie pas qu’il faille abandonner.

Les produits naturels consommés de manière intelligente nous permettent de réduire significativement notre impact sur l’environnement. Le bon sens que nous utilisons pour faire évoluer nos habitudes alimentaires, par exemple, nous permettra de contribuer à un monde plus propre et plus varié. Les mêmes règles de bases sont applicables pour les produits cosmétiques et d’entretien naturels :

  • consommer local et privilégier les circuits courts
  • éviter les produits transformés
  • se renseigner sur les marques que l’on achète
  • éviter les emballages dès que possible
  • lorsqu’ils ne peuvent pas être évités, privilégier les emballages réutilisables ou compostables

Alors, vous choisissez quelle bonne raison de vous mettre au naturel ?